Michèle Boisvert


Michèle Boisvert
Présidente

"J'ai visité toutes les pharmacies du Québec pour expliquer à mes collègues ce qu'est l'homéopathie", raconte cette femme d'affaires qui a donné naissance à la compagnie Homeocan en 1987, après avoir été l'une des premières femmes propriétaires de pharmacie au Canada au milieu des années 1960.

En fait, Michèle Boisvert ne savait pas dans quoi elle allait s'embarquer le jour où elle a découvert l'homéopathie au cours d'un de ses voyages en Europe. Elle s'inscrit alors à l'École homéopathique de Mosane en Belgique. Rapidement convaincue du sérieux de de l'efficacité des petites granules, notamment en complémentarité avec les médicaments classiques, elle commence ensuite à en fabriquer dans le laboratoire de sa pharmacie montréalaise. C'était en 1987. Ensuite, peu à peu, son entreprise prend de l'ampleur. Le public, les médecins et pharmaciens découvrent l'homéopathie au fur et à mesure que des pionniers comme elle en parlent à toutes les tribunes. C'est encore elle qui fondait la première école d'homéopathie du Québec, il y a 18 ans.

Aujourd'hui, elle se retrouve aux commandes d'une entreprise employant 50 personnes. Outre Homeocan, elle fonde en 1994 Homeolab pour distribuer et exporter ses granules homéopathiques aux États-Unis et, en 1997, Nature Beauté Santé pour les vendre dans les magasins d'aliments naturels. Elle acquiert le Grand Monde des Huiles en 2004.

Elle a aussi réussi à orchestrer la conquête des 2 000 magasins d'aliments naturels du Canada anglais avec un distributeur de Toronto, une relationniste de Calgary et une spécialiste du marketing d'Ottawa !
"C'est facile, dit-elle, nous sommes reliés entre nous par Internet."
"Je ne peux pas et je ne veux pas m'arrêter, lance-t-elle. Si ce diagnostic avait existé quand j'étais petite, on m'aurait accolé l'étiquette d'hyperactive. Je suis menée par la passion. Ce que je fais, j'en mange."

Elle se réjouit notamment du fait que les patients, les médecins et les pharmaciens soient de plus en plus ouverts aux approches complémentaires à la médecine conventionnelle, notamment à celle dont elle fait la promotion depuis si longtemps: l'homéopathie.

Pour avoir une bonne idée de son énergie, songeons simplement qu'avant d'entreprendre une journée de travail, elle trouve régulièrement le moyen de se lever à 4 h 30 du matin pour aller jouer au golf ! Elle s'entraîne pour garder la forme. Dans les locaux d'Homeocan, elle soigne son personnel à l'homéopathie et prodigue ses conseils santé. En raison de son grand coeur et de sa générosité, ses employés restent longtemps en poste. Certains y sont depuis plus de 20 ans.

Applique-t-elle des recettes de gestion particulières ? Absolument pas. Elle se retrousse les manches et abat tous les obstacles au fur et à mesure qu'ils se présentent à elle. En s'amusant tous les jours. En ne se prenant pas pour quelqu'un d'autre.

Malgré ce parcours professionnel aussi singulier que réussi, elle trouve le temps de s'occuper des personnes les plus démunies.
"J'ai reçu, j'ai été chanceuse et je dois donner", lance-t-elle. C'est pourquoi, depuis le début des années 1990, en dépit de ses nombreuses activités professionnelles, elle consacre temps et énergie à différentes causes sociales. (...)

Si un jour elle met fin à ses activités professionnelles, elle souhaite se rendre dans des pays en développement pour contribuer à soigner les gens. Avec l'homéopathie, cela va de soi !

Pour en savoir plus sur Madame Michèle Boisvert, visitez le site www.homeocan.ca




 
© 2017 Grand Monde des Huiles inc. Tous droits réservés.
ENGLISH VERSION